1/ Présentation du Dr Pierre Dukan :

Attention vos yeux : "l'écrivain" français qui a vendu le plus de livres l'an passé est... le docteur Pierre Dukan, avec 506.000 exemplaires de Je ne sais pas maigrir, 413.000 des Recettes Dukan et 394.000 de La Méthode Dukan illustrée. Trustant ainsi les deuxième, cinquième et septième place du Top 10... S'y ajoute la 27e place obtenue par Les 100 aliments Dukan à volonté –209.000 ventes, ce qui n’est pas négligeable. Au total, plus de 1,8 million d'exemplaires de conseils minceur Dukan ont été écoulés en une année (2010)... Dans le classement d'Amazon.fr (qui ne délivre pas de chiffres), les livres de Dukan occupent 5 places sur les 8 premières ! Un succès phénomal pour le Dr Dukan, médecin généraliste qui, comme beaucoup de ses confrères, se dit 'nutritionniste' grâce aux cours de nutrition qu'il a suivis en fac de médecine...

En format poche, son succès est encore plus spectaculaire. «C'est en 2002 que tout explose avec 'Je ne sais pas maigrir', vendu à plus de 2 millions d'exemplaires depuis sa parution dans la collection J'ai Lu chez Flammarion. Avec un prix avoisinant les 6 euros et un format poche que l'on peut glisser dans son sac, le marketing est bien pensé», explique le magazine 'Challenges'.

Les ouvrages sont traduits en 15 langues dans 30 pays. L'"œuvre littéraire" du docteur n'est cependant qu'une partie de sa success-story. Il continue à consulter dans son cabinet près des Champs-Elysées et vend du coaching minceur personnalisé sur le web.

Cette manne financière assure une sacrée belle retraite au Dr Dukan, qui, en plus d'être un sacré bon vendeur, se sent investi d'une mission salutaire. Sur les risques de carences et les risques cardiovasculaires que certains reprochent à son régime, Pierre Dukan répond : « Ils ne se basent sur rien de scientifique, ce ne sont que des impressions, des feelings… Mais moi, je considère que le vrai risque c'est le surpoids et l'obésité. Tous les jours il y a des gens qui en meurent et je contribue à lutter contre. » Sur le problème des reprises de poids fulgurantes? « Quarante pour cent des gens qui ont suivi mon régime n'ont pas regrossi quatre ans après. » Il conclut : « J'attends avec impatience les nouvelles statistiques de l'obésité en France dans huit mois (NDLR : l'Obépi). S'il y a un plateau ou même une baisse, ce sera grâce à moi. » (!) 

2/ Bref descriptif du régime Dukan :

Le régime se décompose en 4 phases :

  1. une phase d'attaque HYPER restrictive, de quelques jours, composée quasi uniquement de protéines (viandes, poissions, oeufs, laitages à 0%)
  2. une phase de croisière intégrant des légumes, jusqu'à ce que le poids désiré soit atteint (donc là, cela peut durer un certain temps...sans céréales, légumineuses ni sucres...Tout ce qui est sucré est à base d'arômes et d'édulcorants intenses...)
  3. une phase de consolidation avec 2 repas jocker par semaine (cf le régime chrononutrition, qui prescrit de façon similaire 2 repas jocker/sem)
  4. une phase stabilisation, la plus délicate puisque c'est dans cette période que 95% des personnes reprennent leur kilos perdus...

Pour résumer : le régime Dunkan s'apparente à un régime hyperprotéiné 'naturel' (ie pas de poudres artificielles). Le patient doit faire une croix pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, sur les sucreries, les fruits, le pain, les céréales et légumineuses...

3/ Le rapport de l'Anses :

En novembre 2010, l'Anses (l'agence française de sécurité alimentaire, anciennement l'AFSSA) publie un rapport qui épingle les régimes amaigrissants, et en particulier le régime Dukan. Vous pouvez accéder à  ces conclusions ici. (allez dans la section Anses, rubriques 'actualités', puis cherchez le post du 25 novembre 2010).

Le Dr Dukan a répondu très rapidement à ces critiques dans les medias (eh oui, il faut bien protéger sa petite entreprise...), n'hésitant pas à remettre en cause la valeur scientifique des conclusions de l'Anses. Voir par exemple cet article dans Libé.

4/ Mon opinion :

Le régime Dukan, comme tout régime hyperprotéiné :

  • fatigue le système rénal et 'encrasse' l'organisme (les patients ont très souvent mauvaise haleine à cause de la trop grande quantité de protéines animales ingérées),
  • crée des carences minéraux et vitamines
  • enferme le patient dans la restriction cognitive : on ne mange plus selon ses sensations, on bannit des aliments 'interdits' de son alimentation, aliments qui deviendront peu-à-peu d'autant plus tentants et entraineront des phases de 'craquage' tôt ou tard (crises de boulimie ou d'hyperphagie)
  • quid du cholestérol ? (beaucoup de protéines et graisses animales...)
  • pour combler en partie le manque 'de goût sucré' de ses patients, le Dr Dukan propose de nombreuses recettes à base d'arômes et d'édulcorants intenses, produits de synthèse dont on connaît encore peu les effets lorsqu'ils sont ingérés en grandes quantités et sur le long terme...

Certes, l'amaigrissement est rapide et motivant : mais encore une fois, et comme tout régime, le régime Dukan supprime les symptômes de la personne en surpoids (alimentation déséquilibrée, troubles du comportement alimentaire) temporairement, et tant que la volonté du patient agit en toute quiétude. Or la volonté, c'est comme un élastique qu'on tire : ça finit toujours par craquer et nous revenir à la figure, parce que nous ne sommes pas des robots, nous sommes des humains avec nos faiblesses, nos humeurs, nos coups de blues et subissant les coups durs et imprévus de la vie.

Un régime ne résoud jamais les problèmes en profondeur et sur le long terme et ne nous amène pas à nous poser les vraies questions : pourquoi ai-je pris du poids ? qu'est-ce que qui ne va pas dans mon alimentation au quotidien ? suis-je trop sédentaire ? est-ce que je mange pour d'autre raisons que la faim ? etc...

Un patient qui pratique ce régime reste sourd à toutes les critiques. Il nage en pleine phase d'euphorie et de toute puissance, celle qui lui permet toujours dans un premier temps de perdre du poids et de croire au succès définitif (à chaque fois que l'on commence un nouveau régime, on se convainc que 'cette fois, c'est la bonne'). C'est ce qui contribue au succès de ces gourous du régime dont le Dr Dukan fait partie, puisque le patient n'avouera jamais que c'est le régime qui est nul : il interprétera son échec comme un manque de volonté et reportera toute son amertume contre lui-même, se convainquant que décidément, il n'est bon à rien et qu'il mérite de rester malheureux englué dans ses kilos...

C'est bien pour cette raison que les Dr Dukan et compagnie ont encore de beaux jours devant eux : ils ne promettent que du bonheur, mais font en réalité des milliers de malheureux qui perdent confiance en eux, ou pire, tombent dans l'enfer des TCA (Troubles du Comportement Alimentaire, comme l'anorexie ou la boulimie)...