MELOKO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note de l’auteur : cet article n’est pas sponsorisé. J’ai choisi de vous présenter Méloko car la démarche de cette entreprise répond à mes valeurs.

Pour commencer ce nouvel article, voici un petit sondage préalable : quelles sont les affirmations suivantes qui vous correspondent le plus actuellement ?

  • Après les nombreux scandales révélés dans les médias (laits en poudre de Lactalis, plats préparés Findus à la viande de cheval, œufs belges et leurs produits dérivés contaminés au Fipronil…) vous vous méfiez des produits issus de l’industrie agroalimentaire ;
  • Vous en avez marre de manger des tomates chinoises, des courgettes espagnoles ou des endives roumaines qui ont fait des milliers de kilomètres avant d’arriver dans votre assiette et dont le transport présente un fort impact négatif sur l’environnement 
  • Vous souhaitez manger des produits frais, de saison, cueillis à maturité, qui n’ont pas été stockés un temps indéfini en chambre froide ;
  • En tant que consomm’acteur, vous voulez valoriser les filières françaises et aider les producteurs locaux à vivre décemment de leur travail ;
  • Vous êtes en quête d’authenticité, de transparence et de traçabilité des produits que vous achetez au quotidien : vous voulez savoir qui vous nourrit, et comme il (ou elle) produit.

 Si vous vous retrouvez dans au moins l’une de ces affirmations, c’est qu’il est temps de vous intéresser à de nouveaux modes de production/distribution qui s’installent partout dans nos régions : les circuits courts ! 

J’ai choisi de vous présenter un exemple, Méloko, une jeune start-up qui débutera son activité en phase de test en février 2018 à Béthune (62). Méloko proposera aux Béthunois une offre complète issue de 7 producteurs « ultra-locaux » de boucherie, de produits maraichers, de poissonnerie, de fromagerie et de boulangerie.

Et là, je vous entends penser très fort : « Bon ok, mais rien de nouveau : on connait déjà les AMAP et les ventes directes en fermes ou en coopératives ! »

Je pensais comme vous : c’est pourquoi je me suis entretenu avec Félix Degrave, fondateur de Méloko, pour mieux comprendre la nouveauté de sa démarche.

 

QUEL EST L’OBJECTIF ?

La compagne de Félix, Maureen Boulet est orthophoniste et soigne des personnes âgées à domicile.  C’est Maureen qui constata que les personnes âgées ont énormément de mal à se procurer les produits du quotidien.

Partant du constat qu’une grande partie de la population n’a pas facilement accès à des produits de qualité et responsables, Méloko veut proposer une offre globale (nourriture, produits d’entretien, d’hygiène, etc) pour des personnes seules (avec une option de livraison à domicile pour les personnes dépendantes) ou pour des familles en points relais.

Il s’agira pour Méloko de développer un circuit ultra-court dans chaque ville des Hauts-de-France, en visant pour chacune 5 partenaires locaux, des commerces de produits biologiques et de vrac et divers produits disponibles à l’achat et à la revente.

Méloko mutualisera les produits de ses partenaires locaux et donnera permettra aux populations  rurales de plus en plus dépourvus de commerces de proximité d’accéder à cette offre. 

 

EN QUOI CETTE OFFRE EST-ELLE DE QUALITE ET RESPONSABLE ?

Les produits de l’offre de Méloko répondront à un cahier des charges qui est en train de se construire. Les critères prioritaires que Méloko inscrira dans son cahier des charges sont :

  • la proximité géographique (partenaires à 10 km maximum pour Béthune par exemple) et la valorisation des circuits courts 
  • des produits issus d’une exploitation à taille humaine ou raisonnée
  • une totale transparence des filières de production et de transformation (les producteurs seront tous bien présentés aux consommateurs avec une page dédiée sur le site et sur la page Facebook de Méloko)
  • Des produits bios et/ou équitables et/ou écologique

Pour quelques produits introuvables localement, l’approvisionnement pourra s’étendre exceptionnellement à la métropole française, mais jamais au-delà.

En outre, un effort sera développé progressivement par Méloko sur la réduction des emballages, avec notamment une orientation de l’offre sur les produits en vrac, la consigne et les emballages biodégradables.

 

CONCRETEMENT, COMMENT CA MARCHE ? 

Les consommateurs ont deux voies d’achat :

  • Sur le site de e-commerce, où tous les produits sont classés par catégories ;
  • Sur un catalogue papier (à partir de cet été), avec des commandes par téléphone ; cette option est en effet une alternative nécessaire pour les personnes non connectées.

 Les livraisons se font :

  • Soit à domicile, par le partenaire d’aide à domicile de la personne dépendante. Cette option a l’avantage de permettre une défiscalisation à 50 % du coût de la livraison (soit 5,50€ défiscalisés sur une livraison facturée 11€). Elle permet aux personnes dépendantes et isolées de trouver enfin le moyen d’accéder à des produits frais de qualité. (Il est à noter que cet avantage fiscal est cependant ouvert à toute la population)
  • Soit en point relais (dans des frigos à disposition), sur une plage horaire prédéfinie au moment de l’achat. Les points relais sont tous des entreprises présentant des valeurs écologiques et responsables.  

 

16729187_1218979464881826_5266941357030709571_n

CA VOUS INTERESSE ?

Si vous êtes béthunois, vous aurez la chance de profiter de l’offre de Méloko dès février prochain.

Méloko élargira ensuite son offre à 5 villes supplémentaires d’ici un an et demi : la métropole lilloise, Arras, Saint-Omer, Valenciennes, Dunkerque.

Les liens pour en savoir plus sur Méloko :

 Si vous ne vivez pas dans les Hauts-de-France, n’hésitez pas à vous renseigner pour savoir si ce genre d’initiative existe près de chez vous !

Je vous invite également à partager vos expériences (ou vos offres, si vous êtes producteur/distributeur) sur les circuits courts (AMAPS, Coopératives, ventes à la ferme, etc) en commentaire.