Attention : ce n'est pas du soja !! Ce sont en réalité des haricots Mungo.

P1030135

Comme je l’expliquais dans mon post sur le soja, ce qu’on appelle couramment ‘les pousses de soja’ ne sont pas du soja mais des haricots mungo germés. On a l’habitude d’en manger en salade dans les restaurants chinois avec des crevettes, du crabe ou du poulet dans une sauce onctueuse et sucrée. Les asiatiques en mangent également très souvent cuits, sautés au wok avec de la viande, de la volaille, des crevettes ou du tofu. 

Origine et propriétés nutritionnelles : le haricot mungo est originaire d’Inde, mais est aujourd’hui consommé en pousses ou en graines dans toute l’Asie. Il est riche en protéines (mais moins que le soja jaune), contient des fibres, possède un haut pouvoir de satiété, une faible densité calorique et un indice glycémique faible (sucre lent). Il fournit de nombreux minéraux et oligo-éléments (acide folique, potassium, magnésium, fer, cuivre, zinc, phosphore).

Où trouver des pousses de soja ? On en trouve assez facilement dans le commerce sous deux formes : soit en conserve en saumure (conservé dans de l’eau salée), soit frais en barquette au rayon fruits et légumes.  Quand on a goûté aux pousses de soja fraîches, celles en conserve n’ont plus aucun intérêt : les pousses fraîches sont à la fois croquantes et moelleuses, au goût subtil et rafraichissant. Les pousses de soja en conserve gardent le goût de la saumure, sont molles, ne croquent plus du tout sous la dent et supportent mal la cuisson au wok. Les pousses de soja achetées fraîches en barquette sont plutôt bonnes, mais une fois qu’on connait la facilité à se préparer ses propres pousses de soja à la maison et la qualité du résultat pour un prix bien plus abordable....et bien on n’achète plus de pousses de soja. On fait germer ces jolis petits haricots mungo à la maison. Et le bonus, c’est que c’est amusant pour les enfants de voir les haricots germer à vue d’oeil.

Comment faire germer haricots mungo à la maison : tout d’abord, comme d’habitude, je vous recommanderais d’acheter vos haricots mungo (ces jolies petites graines vertes sur la photo ci-dessus) dans un magasin bio : vous aurez la garantie d’avoir un produit de qualité sans pesticides ni agents de conservation. Ensuite, le procédé est simplissime : 

  • prévoyez une cuiller à soupe de graines par personne (et oui, je sais, ça paraît peu mais quand ça germe ça foisonne). Immerger ces graines 6h ou toute une nuit dans de l’eau filtrée ou de source (environ trois fois le volume des graines). 
  • jetez l’eau de trempage (ou arrosez vos plantes vertes avec), rincer abondamment les graines à l’eau claire, puis disposez-les dans une passoire à fond plat (par exemple la passoire en inox de votre cocotte minute), sur une assiette, en laissant juste un peu d’eau dans l’assiette pour que les graines restent humides mais ne baignent pas dans l’eau (sinon elles pourrissent). Couvrez la passoire en inox d’une assiette afin que les graines germent à l’abri de la lumière, sinon elle verdiront et prendront un goût amer.
  • laissez les haricots germer de 5 à 7 jours, en les rinçant matin et soir à l’eau filtrée. Vous les verrez germer et pousser à vue d’oeil. Ils sont bons à manger quant le germe mesure entre deux et quatre centimètres. Il faut alors les plonger brièvement dans un saladier d’eau claire, le temps d’ôter la coque verte caoutchouteuse des graines, puis les égoutter et les mettre dans une boite hermétique au frigo. Ils peuvent se conserver ainsi deux-trois jours, à condition de les humidifier s’ils sont trop secs.

(Pour plus d'infos sur les graines germées : mes-graines-germees.com)

Une idée de recette (pour deux personnes) : Faire chauffer un wok (ou une sauteuse) avec une cuiller à soupe d’huile de sésame. Y faire revenir rapidement de la viande en petits morceaux ou du tofu effrité à la main. Réserver. Jeter deux grosses poignées de pousses de soja dans le wok chaud, avec une cuiller à soupe d’eau. Les laisser fondre environ 3 mn. Réserver. Faire la même chose avec des légumes verts (haricots coco, haricots verts, épinards, têtes de brocolis ou chou chinois), puis remettre le tout dans le wok, mélanger et assaisonner d’un peu de sauce de soja, de graines de sésame et d’une cuiller à café rase d’un cube de bouillon de légumes réduit en poudre. Servir immédiatement.