IMG_2327

 

Le concombre appartient à la famille des cucurbitacées, celle du melon et des courges. Quand il est biologique, il est intéressant de le manger avec sa peau ou de le peler dans la longueur, une lamelle sur deux : on profite ainsi davantage des antioxydants du concombre, l'un des meilleurs légumes dits 'detox'.

Pour changer un peu des sempiternelles recettes de concombre au yaourt, à la crème fraiche ou en vinaigrette, je vous propose une recette japonaise (inspirée du livre "Cuisiner les ingrédients japonais" de Cléa) : cette version est légère, très digeste, et riche en calcium (issu des algues et du sésame), donc bienvenue pour tous ceux qui souhaitent réduire les produits laitiers. 

Pour 2 personnes :

  • 1/2 concombre bio lavé et partiellement pelé dans la longueur (une lamelle sur deux);
  • 1 cS d'assaisonnement à l'umébosis (marque Celnat, on en trouve dans les magasins bios) : basifiant, minéralisant
  • 2 cS de vinaigre de riz 
  • 1 cS bombée d'algues fraiches hachées (Dulse, nori, wakame ou laitue de mer) 
  • 1 cS de graines de sésame 
  • facultatif : 2 cS d'huile de sésame 

Préparation :

  1. Couper le demi concombre en quatre parties dans la longueur, puis ôter les parties avec les pépins. Le découper ensuite en lamelles dans la largeur.
  2. Faire dorer les graines de sésame dans une poêle chauffer à sec (quelques secondes), réserver.
  3. Rincer les algues fraiches plusieurs fois dans de l'eau claire pour les dessaler. Bien les égoutter (les presser à la main), puis les hacher finement au couteau.
  4. Dans un bol, verser l'umebosis et le vinaigre de riz (+ l'huile de sésame pour une saveur encore plus forte), émulsionner.  Ajouter les algues hachées et les graines de sésame, puis les morceaux de concombre, laisser macérer 15 mn avant de servir.

Rm : on peut remplacer les algues fraiches par des algues séchées en paillettes qu'on versera directement dans la sauce avant d'y mettre le concombre.